IN

Les marchandises de luxe dans les comptes des comtes de Tyrol: assortiment, achats et transport en Italie du Nord vers 1300

Autore: Jörg W. Richter
In: I libri di Viella. Arte / Études lausannoises d’histoire de l’art. 21
Abstract

La contribution étudie quelques comptes sélectionnés des comtes de Tyrol sous l’angle de l’approvisionnement en marchandises de luxe, en particulier d’ouvrages d’orfèvrerie et d’étoffes. Grâce à ces sources, il est possible de définir l’éventail des objets précieux qui circulaient autour de 1300 dans une cour princière européenne – fermaux, ceintures, chaînes, fourrures, tissus de soie et draps en laine. Bien qu’il s’agisse de sources produites du côté des consommateurs, les livres de comptes livrent aussi des informations sur les processus de fabrication des ouvrages d’orfèvrerie et de broderie, processus caractérisés par une division du travail. Par ailleurs, les comptes permettent de suivre le déroulement concret des achats et des travaux à la commande, y compris les acteurs impliqués dans ces activités, et, enfin, de connaître la valeur des ouvrages d’orfèvrerie par rapport à d’autres marchandises de luxe et biens de consommation.