IN

Per l’oreficeria senese della seconda metà del XIV secolo. Una ulteriore proposta per la bottega “dei Tondi”

Autore: Elisabetta Cioni
In: I libri di Viella. Arte / Études lausannoises d’histoire de l’art. 21
Abstract

Cette contribution propose une analyse approfondie du ‘reliquaire de la Vierge’ conservé dans le trésor de la cathédrale de Salerne. Il s’agit en fait d’un ostensoir architectonique commandé par l’archevêque Guillaume III Sanseverino. Sur la base de quelques indices on suggère ici l’hypothèse que l’œuvre, d’une qualité exceptionnelle, a été produite à Sienne dans l’important atelier ‘dei Tondi’ (Tondino di Guerrino, Giacomo di Guerrino, frate Giacomo di Tondo). Les sources d’archives et l’étude des œuvres conservées permettent de suivre les vicissitudes de cet atelier tout au long du XIVe et jusqu’au début du XVe siècle, ce qui est tout à fait exceptionnel. Nous chercherons donc non seulement à cerner les caractères propres de cet ostensoir singulier, mais aussi à tracer en même temps le profil de l’atelier à l’époque de réalisation de l’œuvre que nous pouvons heureusement situer dans une étroite fourchette, entre 1364 et 1378. Nous évoquerons également les orfèvres qui, sans faire partie de la famille ‘dei Tondi’, travaillèrent néanmoins avec ses membres, Andrea Riguardi d’abord, Andrea di Petruccio Campagnini ensuite.