Anonymat et pseudonymie dans la littérature latine médiévale

Autore: Jean-Yves Tilliette
In: Critica del testo. XII/1, 2009
Acquista PDF Acquista PDF Acquista PDF
Abstract

Anonymat et pseudonymie dans la littérature latine médiévale
Selon une opinion fréquemment répandue, les oeuvres latines du moyen âge circulent le plus souvent sous le couvert de l’anonymat. L’article s’emploie à nuancer cette opinion en établissant, sur la base de divers exemples, que la mention ou non du nom de l’auteur est fonction des époques et des genres, et répond à des stratégies de communication précises. En somme, elle témoigne de l’autonomisation progressive de la littérature, et /ou suggère un protocole de lecture du texte.

According to a very common opinion, Latin writings of the Middle Ages circulate anonymously in most cases. The present essay sets out to correct this judgement by demonstrating, on the basis of many examples, that the mention of author’s name depends on epoch and on literary genre, and obeys determined communication strategies. In short, it attests the gradual rise of literature’s selfconsciousness, and/or aims to control the process of reading.